actualités

La formation continue contribue au bien-être au travail

La formation continue contribue au bien-être au travail


Le 21 février dernier, un débat portant sur la formation continue a réuni le Ministre Jean-Claude Marcourt, le Directeur de l’efp Vincent Giroul et 4 autres acteurs clés du secteur.



Les 6 participants au débat ont pu partager leur expérience respective, chacun étant confronté à des réalités spécifiques, selon son domaine d’activité. Tous partagent cependant la même certitude : la formation continue constitue une donnée d’autant plus importante que les nouvelles technologies entrainent une nette évolution de l’apprentissage.
 
En effet, Laurent Duez, Consultant Partner pour JL Consultants Europe, « souligne le fait qu’avoir un apprentissage continu sur le terrain devient de plus en plus en important ». Arnaud Termonia, Directeur de ULB Formation continue, complète en affirmant « qu’il s’agit d’un formidable outil pour faire face à de nouveaux défis personnels et professionnels ».
 
Pour Vincent Giroul, « la formation continue contribue également au bien-être au travail. Elle permet de se repositionner en termes de sens, de revaloriser les compétences ou un projet ». Dominique Rorive, responsable du Campus Virtuel en Gestion, ajoute que « prendre conscience que ses compétences n’ont pas été accumulées uniquement dans le parcours scolaire et professionnel, mais aussi dans le milieu extraprofessionnel, permet à chacun de découvrir de nombreuses possibilités insoupçonnées ».
 
Stéphanie Peremans, coach pédagogique chez Cefora, insistait sur un autre point important : « Il faut démystifier le fait d’apprendre. Quelle que soit la personne et son parcours, tout le monde peut apprendre. Les entreprises doivent aussi implémenter un cadre favorable à l’apprentissage ».
 
Jean-Claude Marcourt, pour sa part, a tenu à mettre l’accent sur l’évolution inéluctable des choses : « L’accélération des nouvelles connaissances et une modification des structures entrepreneuriales font que plus rien ne ressemble au passé. Les outils utilisés dans 5 ans seront très différents des outils actuels ».
 
En résumé, les intervenants s’accordaient sur le fait que chacun devient l'entrepreneur de sa propre vie et que la formation et l'innovation ne reposent pas sur des modes classiques. Quand une personne est en mesure de se remettre en question et de s'adapter à un environnement en mouvement, on lui permet d'évoluer.

Une autre évidence s’est dégagée de ce débat : il est crucial de développer une collaboration optimale entre les différents acteurs du secteur pour aborder avec efficacité les défis à venir.

Découvrez le débat dans son entièreté ici.
 

témoignages

J'ai 19 ans et effectue en ce moment ma 2ème et dernière année en "gestionnaire de point de vente". Auparavant, j'ai réussi mes 2 années de ‘commerçant-détaillant' en apprentissage. Mes parents ne sont pas commerçants. J'aime le contact humain que l'on peut retrouver dans le commerce. C'est pour moi la formule idéale. Au centre, les cours théoriques et pratiques m'ont donné de l'assurance et de vraies compétences. Chez le patron formateur, j'ai de réelles responsabilités.

Bryan • Formation commerçant-détaillant / responsable de rayon / gestionnaire d'un point de vente

newsletter

contacts

EFP - Rue de Stalle 292B - 1180 Bruxelles

Tél : 02.370.85.11

Fax : 02.370.85.10

E-mail : info@efp-bxl.be